© BRITTA PEDERSON/EPA/MaxPPP
Taryn Simon

© BRITTA PEDERSON/EPA/MaxPPP

Taryn Simon

Née en 1975, à New-York (États-Unis)

Vit et travaille à New-York (États-Unis)

Diplômée de la Brown University en 1997, Taryn Simon développe une pratique qui interroge le statut de l'image, l'usage de sa classification et de son pouvoir. 

Elle exerce son activité par la photographie, la vidéo et l'écriture. L’archive, la mémoire et leur mise en situation sont la matière d’un travail qui s'approche de l’anthropologie et qui, entre art conceptuel et dévoilement politique, dresse des inventaires visuels de notre société. Son intérêt pour la collection et les index a conduit l’artiste à réaliser des séries de photographies dénonçant ou dévoilant ce qui est souvent caché (An American Index of the Hidden and Unfamiliar (2007) ; Contraband (2010)). Ses investigations prennent souvent la forme de séries. Entre 2008 et 2011, pour A Living Man Declared Dead and Other Chapters I–XVIII, elle collecte des informations et photographies sur des lignées familiales dans le monde entier. Ces généalogies sont mises en formes pour être liées à des événements politiques, culturels ou sociaux.

Sélection bibliographique

Simon, Taryn ; Jaquier Yves-Alexandre. Vues arrière, nébuleuse stellaire et le bureau de la propagande extérieure : oeuvre de Taryn Simon : [exposition, Le jeu de Paume, 24 février - 17 mai 2015 ; « A Living Man Declared Dead and Other Chapters I - XVIII », le point du jours, Cherbourg, 1er mars - 31 mai 2015]. Paris : Jeu de Paume, 2015. 

Simon, Taryn. Field Guide to Birds of the West Indies. Ostfildern : Hatje Cantz Verlag, 2015. 

Guillot, Claire, « Les faux-semblants de Taryn Simon », M le magazine du Monde, n° 179, 21/02/2015, 1 p.

Simon, Taryn ; Whitney museum of American art (New York, N.Y.). An american index of the hidden and unfamiliar : [Exposition, New York, Whitney Museum of American Art, 2007. Exposition, Frankfurt/Main, Museum für Moderne Kunst, 2007-2008]. Göttingen : Steidl, 2007. 

Simon, Taryn ; Neufeld, Peter ; Scheck, Barry. The innocents. New York : Umbrage, 2003.

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***