Informations

La Fondation sera exceptionnellement fermée les 22, 25 et 26 juillet, et ouverte aux dates suivantes :

  • Mardi 23 juillet : de 11h à 20h
  • Mercredi 24 juillet : de 11h à 20h
  • Samedi 27 juillet : de 10h à 18h
  • Dimanche 28 juillet : de 10h à 20h

Concert Max Richter dans l'Auditorium

© Fondation Louis Vuitton / Martin Raphaël Martiq

Dates
Jeudi 23 Novembre 2023
Mardi 23 Janvier 2024
Mardi 19 Mars 2024
Lieu
Auditorium
Durée
2h
Horaires
20h30

Dans le cadre de sa résidence exceptionnelle pour l'exposition "Mark Rothko", le compositeur et pianiste Max Richter investit la Fondation pour trois concerts inédits les :

  • 24 novembre 2023
  • 24 janvier 2024
  • 20 mars 2024 

La Fondation lui confie l’écriture et la création mondiale d’une pièce singulière, intimement liée à l’univers du peintre américain Mark Rothko : « le point de rencontre entre mon travail et celui de Mark Rothko est cette conception du lieu, qu’il considère inventer lorsqu'il réalise une série de peintures. Une œuvre musicale est un paysage imaginaire ; c'est un espace que l'on peut habiter.(…).
Cette commande à Max Richter, pour orchestre, piano et électronique, sera complétée par deux œuvres antérieures de Max Richter : , Exiles (2015) et The Waves : Tuesday (2017).

En parallèle, Max Richter propose une expérience musicale directement dans les galeries. Pour plus d'informations sur les déambulations musicales et réserver, cliquez ici.

Grace Davidson sera exceptionnellement remplacée par Imogen Russell le 24 janvier.

Ce concert sera disponible en replay sur FLV Play, Radio Classique et medici.tv.

Le programme

Max Richter
The Waves : Tuesday (2017)
Max Richter
Unity Fields I (2023)
Max Richter
Exiles (2015)

Les artistes

Max Richter

Max Richter, compositeur, pianiste, producteur et collaborateur, est une figure phare sur la scène musicale contemporaine. Dans son œuvre d’une très grande originalité écrite pour synthétiseurs, ordinateurs ou grand orchestre symphonique, Max Richter aborde tous les formats : albums solo, ballets, concerts, films et séries télévisées, installations d'art vidéo et œuvres théâtrales. De formation classique, il a étudié à l'université d'Édimbourg, à la Royal Academy of Music de Londres et a finalisé ses études à Florence auprès du compositeur Luciano Berio.

En 2002, son premier album Memoryhouse a été qualifié d’« événement majeur » par le journal The Independent et le Pitchfork Magazine, tandis que pour The Guardian, l’album The Blue Notebooks de 2004 est l'une des meilleures œuvres classiques du siècle. SLEEP, son œuvre concertante de huit heures et demie, est diffusée et jouée dans le monde entier, notamment à l'Opéra de Sydney, au Kraftwerk de Berlin, au Concertgebouw d'Amsterdam, à la Philharmonie de Paris et au Barbican de Londres. En 2012, Richter a « recomposé » les célébrissimes Quatre Saisons de Vivaldi, ce qui lui a valu de recevoir le prestigieux ECHO Classic Award et d’obtenir un classement de choix dans les palmarès classiques.

Ces dernières années, de nombreuses compagnies de ballet de premier plan - Ballet Mariinski, Scala de Milan, Joffrey Ballet, New York City Ballet, Ballet de l'Opéra de Paris, American Ballet Theatre, Semper Oper et NDT, ont inscrit la musique de Richter à leur répertoire, tandis que ses collaborations avec Wayne McGregor pour le Royal Ballet ont reçu un accueil élogieux. Sa collaboration la plus récente avec Margaret Atwood et Wayne McGregor, basée sur la trilogie romanesque Maddaddam d'Atwood, a été présentée pour la première fois à Toronto en septembre 2022.

Richter a énormément composé pour le cinéma et la télévision. Ses projets récents se nomment Hostiles, Black Mirror, Taboo – qui lui a valu une nomination aux Emmy Awards, les séries The Leftovers et L’Amie prodigieuse pour HBO et, plus récemment, White Boy Rick, Mary Stuart, reine d’Écosse et le drame de science-fiction Ad Astra avec Brad Pitt. Il est l’auteur des musiques des films Shutter Island de Martin Scorsese, Valse avec Bachir d'Ari Folman et il a collaboré à la musique de Arrival de Denis Villeneuve, film qui a remporté un Oscar. Plus récemment, la piste de l’album The Blue Notebooks intitulée In The Nature of Daylight a été reprise dans la série HBO The Last of Us, ce qui a propulsé le titre au sommet des charts Spotify. RIchter a travaillé sur le film de science-fiction Spaceman de Johan Renck, dont la sortie est prévue pour 2023.

Collaborateur fidèle dans le domaine de la mode, Max a travaillé pendant trois saisons avec Kim Jones, le directeur de la création de Dior Homme, pour qui il a composé ou joué lors des défilés de la maison. Il a notamment réalisé un spectacle envoûtant sur fond de pyramides de Gizeh au Caire pour le défilé Automne 2023.

L’enregistrement de Richter, The New Four Seasons, sorti en 2022 marquait les dix ans de son projet Vivaldi Recomposed, réenregistrant l'œuvre avec des instruments d'époque. Pour son dernier album, SLEEP: Tranquility Base, Richter est revenu à son célèbre opus de huit heures, SLEEP, offrant un aperçu du matériau original d'un point de vue plus électronique avant la Journée mondiale du sommeil, en mars 2023. Richter travaille actuellement à une nouvelle composition.

Matthew Lynch

Direction d’orchestre

Chef d'orchestre germano-britannique, Matthew Lynch mène une carrière variée en Allemagne et au Royaume-Uni, travaillant avec des orchestres tels que le Saxon Wind Philharmonic, le Chineke! Orchestras et l'Ulster Orchestra. Outre le répertoire symphonique, il dirige régulièrement des opéras et, ces dernières saisons, il a conduit de nouvelles productions de La Bohème, Rusalka et I à Dresde, ainsi que Treemonisha au Grimeborn Festival de Londres. Cette saison, il fera des débuts remarqués, notamment avec l'Orchestre symphonique de Londres au Barbican Centre et avec l'Orchestre symphonique de Sydney à l'Opéra de Sydney. Il retournera également au Gewandhaus zu Leipzig avec le Saxon Wind Philharmonic et reviendra à Belfast pour travailler avec l'Ulster Orchestra

Matthew Lynch a étudié à l'Université d'Oxford et à la Hochschule für Musik Dresden et a poursuivi ses études avec Neil Thomson à Paris. Il a également participé à des master classes avec de nombreux chefs d'orchestre renommés, notamment Paavo et Neeme Järvi, Sian Edwards, Jorma Panula et Jac van Steen. Cet été, il a été invité à travailler avec Robert Spano en tant que chef asistant au Festival d'Aspen.

Grace Davidson

Soprano

Grace Davidson est une soprano britannique dont le domaine de prédilection est l'interprétation et l'enregistrement de la musique baroque.

Sa discographie représente dix années d'enregistrements avec The Sixteen, dont beaucoup comme soliste - Jepthé de Haendel (rôle de l’Ange), Dixit Dominus, Les Vêpres de Monteverdi de 1610, Pianto della Madonna, Acis et Galatée (rôle de Galatée) et les messes luthériennes de Bach. Dans l'émission « Building a Library » sur Radio Three, son interprétation du Requiem de Fauré (avec le London Symphony Orchestra et Tenebrae, sous la direction de Nigel Short) a été commentée par Richard Morrison en ces termes : « Le Pie Jesu de Grace Davidson est inégalable ».

La pureté de son timbre a incité de nombreux compositeurs contemporains de premier plan à écrire pour elle, notamment Max Richter, qui l'a choisie comme soliste pour plusieurs de ses œuvres, dont Sleep. Cette œuvre, qui dure toute la nuit, a été jouée dans le monde entier, notamment en 2019 sur la Grande Muraille de Chine.

Grace Davidson a grandi dans une maison dont le hall d’entrée était entièrement occupé par un piano à queue qui y était entreposé pour un ami de la famille – comment échapper à la musique dans ces conditions ? Elle a appris le piano et le violon, mais c'est le chant qu'elle préférait. Alors qu’elle assistait à l'âge de trois ans à la comédie musicale « Cats », elle n’a pas arrêté de chanter pendant toute la représentation, ou, plus précisément, à chaque fois que la main de sa mère n’était pas sur sa bouche. C’est son chant qui lui a valu une bourse d'études à la Royal Academy of Music, où elle a remporté le prix de musique ancienne et obtenu un diplôme et un troisième cycle. En 2016, elle a été nommée membre associé de la Royal Academy of Music. Depuis lors, elle travaille en soliste avec des ensembles baroques de premier plan, sous la direction de Sir John Eliot Gardner, Paul McCreesh, Philippe Herreweghe et Harry Christophers. 

Ses récents enregistrements en soliste pour Signum Records sont consacrés à Vivaldi et Haendel, à des cantates sacrées avec l'Academy of Ancient Music, et au First Booke of Songes Or Ayres de John Dowland avec le luthiste David Miller. 

Imogen Russell

Basée à Oxford, au Royaume-Uni, la soprano Imogen Russell travaille avec de nombreux ensembles professionnels à travers le pays, notamment Polyphony, Ex Cathedra, les Carice Singers, et bien d'autres. Depuis 2022, elle est membre du premier groupe féminin a cappella du Royaume-Uni, « Papagena ». Elle participe à des tournées dans le monde entier avec ces ensembles, et s'est récemment produite au Riyadh Opera Festival 2023 avec le National Symphony Orchestra. 

Avec une participation à plus de dix albums, Imogen Russell possède déjà une belle discographie ; plus récemment, elle apparaît en tant que soprano soliste avec le célèbre ensemble de musique ancienne Fretwork, dans le troisième volet du recueil en plusieurs volumes de la musique d'Orlando Gibbons, In Chains of Gold.

Imogen a été formée au Conservatoire royal de Birmingham, où elle obtient son diplôme de musique en interprétation vocale avec distinction en 2020. En tant qu'étudiante de premier cycle, elle a été boursière de la chorale du Trinity College, à Cambridge, pendant quatre ans.

Orchestre Le Balcon

Le Balcon est fondé en 2008 par un chef d’orchestre (Maxime Pascal), un ingénieur du son (Florent Derex), un pianiste et chef de chant (Alphonse Cemin) trois compositeurs (Juan Pablo Carreño, Mathieu Costecalde, Pedro Garcia Velasquez). Le Balcon se métamorphose au gré des projets, des concerts, aussi bien dans l’effectif, dans l’identité visuelle ou scénographique, que dans le rapport à la sonorisation ou à la musique électronique. Le Balcon tire son nom de la pièce de Jean Genet (Le Balcon, 1956). À l’instar du dramaturge, il situe son engagement artistique et musical à l’endroit du récit, de la parole et de la représentation.

En résidence à l’église Saint-Merry puis au Théâtre de l’Athénée, l’ensemble devient collectif, rassemblant un orchestre, une troupe d’artistes pluridisciplinaires. Le Balcon présente dès lors des œuvres issues d’un répertoire balayant toutes les périodes de l’histoire de la musique, avec une prédilection pour les œuvres des XXe et XXIe siècles. Le Balcon a présenté plusieurs opéras tels que Ariane à Naxos de Strauss, Le Balcon d’Eötvös, La Métamorphose de Levinas, et les créations Le Premier Meurtre de Lavandier et Like Flesh d’Eldar. 

Depuis 2018, Le Balcon inscrit des commandes de nouvelles œuvres en accueillant tous les ans des compositeurs en résidence avec le soutien de la Fondation Singer-Polignac.

Depuis la saison 2022-2023, Le Balcon est artiste partenaire de l’Opéra de Lille. 

En 2023, Le Balcon présentera de nouvelles productions : L’Opéra de Quat’Sous de Weill et Brecht, au Festival d’Aix-en-Provence, avec la troupe de la Comédie-Française, dans une mise en scène de Thomas Ostermeier ; Saint François d’Assise de Messiaen au Festival Enescu de Bucarest dans une version de concert avec vidéo de Nieto ; et Sonntag aus Licht de Stockhausen à la Philharmonie de Paris. 

Le Balcon est soutenu par le Ministère de la Culture, la Fondation d’entreprise Société Générale C’est vous l’avenir, la Ville de Paris et la Fondation Singer-Polignac.