Récital Boris Berezovsky & Henri Demarquette

Musique 28 octobre 2021 – 20h30
Lieu
Auditorium

Deux musiciens complices sont de retour à la Fondation Louis Vuitton : entre Boris Berezovsky et Henri Demarquette, la connivence musicale s’est muée, au fil des ans, en une durable et sincère amitié artistique. Avec ce concert, c’est aussi une autre amitié qu’ils évoquent : celle qui unit deux grandes nations, la France et la Russie.

En effet, en contrepoint à l’exposition La Collection Morozov. Icônes de l’art moderne qu’organise la Fondation, ils consacrent leur programme à deux immenses compositeurs et pianistes russes : Alexandre Scriabine et Sergueï Rachmaninov. Les toiles de maîtres patiemment réunies par les frères Morozov trouveront sans peine leurs équivalents musicaux dans les chatoyantes miniatures pianistiques du premier, et dans la majesté passionnée et funèbre de la Sonate pour violoncelle du second.

Ce concert sera diffusé en différé et en streaming sur Radio Classique ainsi qu'en direct et en replay sur le site de la Fondation.

Le programme

En écho à la Sonate pour violoncelle et piano de Sergueï Rachmaninov, Boris Berezovsky met à l’honneur en première partie de programme le compositeur intimement lié à la famille Morozov, Alexandre Scriabine. 

Alexandre Scriabine
Prélude op. 16 N°1 en si majeur : Andante
Alexandre Scriabine
Prélude op. 13 N°6 en si mineur : Presto
Alexandre Scriabine
Deux Poèmes, op. 32
Alexandre Scriabine
Énigme, op. 52 N°2
Alexandre Scriabine
Deux morceaux, op. 57
Alexandre Scriabine
Deux poèmes, op. 69
Alexandre Scriabine
Sonate N°5 en fa dièse majeur, op. 53
Sergueï Rachmaninov
Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur op. 19

Les artistes

Boris Berezovsky

Virtuose phénoménal et poète raffiné, Boris Berezovsky est l’incarnation du piano russe émouvant.

Né à Moscou en 1969, Boris Berezovsky étudie au conservatoire d’État de sa ville natale avec Elisso Virsaladzé et prend des cours avec Alexander Satz. Après de fulgurants débuts en récital au Wigmore Hall de Londres en 1988, il obtient en 1990 la médaille d’or du concours Tchaïkovski de Moscou où il joue avec l’Orchestre philharmonique de Leningrad, sous la direction de Iuri Temirkanov avec Itzhak Perlman, Yo-Yo Ma et Jessye Norman.

En 1991 Boris Berezovsky fait ses débuts américains à Fort Worth au Texas et en France à l’Auditorium du Louvre à Paris.


Depuis il donne des récitals sur toutes les plus grandes scènes du monde à Londres, Paris, Rome, Zurich, Munich, Salzbourg, Amsterdam, Montréal, Vienne, Berne, Budapest et Tokyo. Il est nommé « Meilleur instrumentiste de l'année 2006 » lors des BBC Music Magazine Awards.


Boris Berezovsky est l’invité régulier des festivals de Gstaad, Roque d’Anthéron, Verbier, Bergamo et Brescia… et de l’Orchestre national de France, des orchestres symphoniques de Dallas, du Bolchoï, de Birmingham, du Concertgebouw d’Amsterdam, des orchestres philharmoniques de Berlin, de Los Angeles, de New York et de Munich, de l’orchestre national symphonique de la radio du Danemark, de la radio de Francfort, de l’orchestre NDR de Hambourg, d’Ulster, de la Staatskapelle de Dresde, de l’orchestre du Théâtre Mariinsky, du Philharmonia Orchestra et de l’Orchestre de Paris … sous la direction d’ Antonio Pappano, Iuri Temirkanov, Alexander Vedernikov, Leif Segsertam, Dmitri Kitaenko, Wolfgang Sawallisch, , Leonard Slatkin, Dimitri Liss et Kurt Masur….


En musique de chambre, Boris Berezovsky est le partenaire de Vadim Repin, Julian Rachlin, Alexandre Gindin, Michael Collins, Henri Demarquette, Alexandre Melnikov, Dmitri Makhtin et Alexander Kniazev en trio et des quatuors Borodine, Britten, Endellion et Takacs. Il a été le partenaire fidèle de Brigitte Engerer, aussi bien en enregistrement qu’à la scène. 

Depuis 2014, Boris Berezovsky est directeur artistique du Festival Music of the Earth de Moscou et de Saint-Petersbourg et du Festival Pianoscope de Beauvais, créé par Brigitte Engerer.


Son imposante discographie, couronnée de nombreuses récompenses (Diapason d’Or, Choc de la Musique, Gramophone, Echo Klassik Preis…), chez Teldec Classics International, Philips, Simax et Warner Classics comprend des œuvres de Chopin, Schumann, Rachmaninov, Ravel, Moussorgski, Balakirev, Liadov, Tchaïkovski, Chostakovitch, Medtner, Liszt, Beethoven et les deux trios de Mendelssohn avec Dmitri Makhtin et Alexander Kniazev.


En 2016/2017 il jouera notamment en récital à Carnegie Hall à New-York, au Royal Festival Hall de Londres, au Rudolfinum de Prague, à la Beethovenhalle de Bonn, au conservatoire Tchaikovski de Moscou, au Festival de Bratislava… et en concerto avec l’Orchestre philharmonique de St-Petersbourg et le Philharmonia Orchestra...

Henri Demarquette

Henri Demarquette, né en 1970, entre à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il étudie avec Philippe Muller et Maurice Gendron. Titulaire d’un Premier Prix à l’unanimité, il travaille également avec Pierre Fournier et Paul Tortelier, puis, avec Janos Starker à Bloomington aux Etats-Unis. Familier de la scène dès l’âge de 14 ans, il débute à 17 ans par un récital au Théâtre du Châtelet et une émission télévisée enregistrée par France 3 avec la pianiste Hélène Grimaud. Il est aussitôt remarqué par Lord Yehudi Menuhin qui l’invite à jouer sous sa direction le Concerto de Dvořák à Prague et à Paris.

Depuis, sa carrière prend un essor international qui le conduit dans de nombreuses capitales accompagné des plus grands orchestres français ou étrangers comme récemment le Royal Philharmonic Orchestra, l'Orchestre National de France, le London Philharmonic, l’ Orchestre de Chambre de Paris, le Tokyo Symphony, l'Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, le Sinfonia Varsovia, la NDR de Hannovre, et en compagnie de ses partenaires pianistes privilégiés Boris Berezovsky, Michel Dalberto, Jean-Bernard Pommier ou Franck Braley. Henri Demarquette joue également en duo avec l’accordéoniste Richard Galliano un programme éclectique s’étendant de Bach à Galliano.

 

Henri Demarquette poursuit également plusieurs projets originaux :

Voce : un programme pour violoncelle et choeur a capella réunissant des oeuvres de la Renaissance en regard aux musiques contemporaines. De nombreuses oeuvres nouvelles sont en préparation pour cette formation.

Arborescence ou mille ans de musique, du chant grégorien à la musique d’aujourd’hui présentés au violon, violoncelle, piano et bandonéon.

Together, A Tango Dream, collaboration fructueuse entre Henri Demarquette et le groupe « El Despues ». Une histoire du Tango depuis ses origines jusqu’à une création de Gustavo Beytelmann.

 

Esprit curieux, Henri Demarquette aborde régulièrement la musique contemporaine, et se plaît à défendre des oeuvres rares. Il travaille en étroite collaboration avec les grands compositeurs actuels et suscite la composition d'oeuvres de Olivier Greif, Pascal Zavaro, Eric Tanguy, Florentine Mulsant ou Alexandre Gasparov. Son interprétation du concerto Tout un monde lointain de Henri Dutilleux à donné lieu à un film documentaire diffusé sur la chaine Mezzo. Au cours des saisons prochaines Henri Demarquette donnera en première audition des oeuvres pour violoncelle et choeur d’Eric Tanguy et Philippe Hersant et des concertos de Michel legrand et Richard Galliano. Il est depuis 2012 invité par Michel Onfray à intervenir dans le cadre de l’Université Populaire de Caen. En compagnie de Jean-Yves Clément, essayiste, poète, musicien, il évoque divers aspects de la musique sous forme de causeries-conférences. Cette ouverture d’esprit se reflète dans une discographie éclectique, couronnée de nombreuses distinctions en France et à l’étranger.


Musicien passionné et personnalité aux facettes multiples, Henri Demarquette joue du violoncelle comme on embrase une forêt profonde; pas un de ses coups d'archet ne laisse indifférent car il réveille l'inconscient de la musique.

O.Bellamy (Classica)