Christian Boltanski

  • 1944 - 2021
  • Né en 1944, en France

© Fondation Louis Vuitton / Martin Raphaël Martiq

La vie et la mort, la mémoire et l’oubli sont au cœur de son travail. D’abord sous forme de reconstitutions d’objets et de saynètes grotesques dont il est lui-même l’acteur, puis par le recours à des photographies de famille, il entreprend, dès 1969, de rendre compte de vies ordinaires – la sienne et celle d’anonymes.

Œuvres dans la collection

Exposition de la collection

Du 27 octobre 2014 au 25 octobre 2014

Accrochage Inaugural

Centré sur l'architecture de Frank Gehry, le premier accrochage présentait un choix d'œuvres emblématiques des quatre lignes de la Collection (Contemplative, Popiste, Expressionniste, Musique/Son) avec les travaux de Christian Boltanski, Pierre Huyghe, Bertrand Lavier, Gerhard Richter et Thomas Schütte. En lien avec sa commande pour l'Auditorium, une salle était consacrée aux œuvres d'Ellsworth Kelly.

Exposition de la collection

Du 11 avril 2018 au 27 août 2018

Au Diapason du monde

Pour ce sixième accrochage de la Collection, l’exposition « Au diapason du monde » dévoile dans l’ensemble des galeries du bâtiment de Frank Gehry, une nouvelle sélection d’artistes réunissant des œuvres modernes et contemporaines, tous mediums confondus, pour l’essentiel jamais exposées en ce lieu.

Exposition de la collection

Du 23 septembre 2020 au 3 janvier 2021

Crossing views

Conçu en dialogue avec la rétrospective Cindy Sherman et résultant d’un « regard croisé » sur la Collection, le nouvel accrochage intitulé « Crossing views » réunit quelque vingt artistes français et internationaux et une cinquantaine d’oeuvres, dont la plupart sont exposées pour la première fois. À travers différents supports et approches (peinture, sculpture, photographie, vidéo, installation), l’exposition s’articule autour de l’idée fédératrice du portrait avec un éventail d’oeuvres des années 1960 à nos jours. Le portrait est ici conçu comme un espace permettant d’interroger les archétypes féminins et masculins, la mémoire intime et collective, l’identité sociale, le renouveau du genre à travers les réseaux sociaux.