Informations

Suite aux directives gouvernementales, la Fondation est temporairement fermée. Nous avons hâte de vous retrouver avec l'exposition La Collection Morozov. Icônes de l'art moderne.

Father and Son

  • 1998
  • Jaan Toomik
  • Vidéo, couleur, sonore
  • Durée: 2 min. 47 s. (en boucle)
Une voix claire et pure – celle de son fils de dix ans – chante un chant grégorien qui accompagne cette fragile traversée, image de la fugacité de l’existence. Une étrange tension se dégage de cette scène très simple, invitant à de multiples interprétations où se croisent connotations religieuses et références biographiques, Jaan Toomik ayant perdu son père à l’âge de neuf ans.

© Adagp, Paris, 2015

Accrochages

Jaan Toomik

Après ses débuts de peintre figuratif, Jaan Toomik s’oriente vers la performance dans l’espace public, les installations et la vidéo, une évolution qui accompagne l’indépendance de son pays et l’ouverture de celui-ci, à partir des années 1990, aux formes de l’art contemporain occidental.

La présence des corps y fait écho à son intérêt pour l’Actionnisme viennois. Les thèmes de la vie et de la mort, la difficulté à survivre au sein d’un groupe sont le sujet de ses films qui transposent en méditation visuelle et sonore des situations extrêmes vécues par lui-même au sein de sa famille, de l’armée ou par des détenus en prison. « Dans mes œuvres, la dimension personnelle est essentielle. Que je réalise un film ou autre chose, ma propre mémoire est ma première source d’inspiration : l’histoire intime, les expériences individuelles » déclare Toomik.

Lire plus

Dans le même accrochage