Informations

La Fondation rouvrira ses portes le 22 septembre 2021 avec l’exposition La Collection Morozov. Icônes de l’art moderne. La billetterie en ligne est ouverte, vous pouvez dès à présent réserver votre visite.

Fish lamp

  • 2014
  • Frank Gehry
  • Fils métalliques, formica de couleur et silicone. Piédestal en bois
  • Chaque poisson mesure de 1,7 à 1,8 mètre de long et sont regroupés dans un espace d'environ 5,5 mètres de long et 3,2 mètres de profondeur. Ils sont suspendus à 2,7 mètres du sol

Agissant dans le champ de la sculpture et du design avec la même sensibilité que dans sa pratique architecturale, Gehry a régulièrement expérimenté des matériaux inattendus : le carton ondulé pour les "Easy Edges" (1969-73) et "Experimental Edges" (1979-82) ou le bois courbé pour une ligne de mobilier éditée par Knoll (1989-93).

Ses premières Fish Lamps sont issues d’une commande passée par Formica en 1983, dans le but de créer des objets à partir d'un nouveau stratifié teinté dans la masse. Par analogie entre les éclats du matériau brisé et les écailles, Gehry façonne une suite de lampes en forme de poisson dont les armatures métalliques sont recouvertes de pièces de formica. Interne, la source lumineuse joue avec la nature fragmentée de l'enveloppe et les qualités chromatiques du matériau. Reconduite en 2012 à une plus grande échelle, cette série, prolonge entre la sculpture et le design, l'intérêt de l'architecte pour un motif qui a presque valeur de signature. Le poisson est une source d'inspiration et un modèle récurrent pour Gehry. Il l'adosse à une de ses constructions (Kobe, 1986), le dresse en verre (Minneapolis, 1986) ou en treille métallique (Barcelone, 1992). Parfois évoqué par l'intéressé comme le souvenir d'enfance des carpes élevées par sa grand-mère, l'animal est surtout le modèle d'une forme en mouvement constant et dont le dynamisme est perceptible dans les torsions du Pavillon Jay Pritzker à Chicago (2004), celles de l’hôtel Marqués de Riscal Vineyard à Elciego (2006) ou les irisations et volutes de l'expérience Music Project de Seattle (2000).

© Fondation Louis Vuitton / Luc Castel

Accrochages

Frank Gehry

Né à Toronto au Canada en 1929, Frank Gehry déménage avec sa famille à Los Angeles en 1947. Il obtient son diplôme d'architecte en 1954 à l’université de Californie du Sud (USC) à Los Angeles. Il suit des cours d’urbanisme à la Harvard Graduate School of Design de l'université Harvard et ouvre son agence à Los Angeles en 1962.

Sa carrière d’architecte se déploie ensuite sur plus de soixante ans pendant lesquels il conçoit des bâtiments publics et privés en Amérique, Europe et Asie. Pour son travail, il reçoit les prix d’architecture les plus prestigieux dont le prix Pritzker. Parmi ses réalisations les plus notables il convient de citer le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) ; le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles (Californie) ; la tour résidentielle Eight Spruce Street à New York ; la tour résidentielle Opus à Hong Kong ; la Fondation Louis Vuitton à Paris ; le bâtiment Dr. Chau Chak Wing Building pour l’Université de Technologie de Sydney (Australie) ; la Maison Louis Vuitton à Séoul (Corée du Sud) ; le LUMA / Parc des Ateliers à Arles (France). D’autres projets sont en cours d’élaboration dont le musée d’art de Philadelphie en Pennsylvanie (États-Unis) ; le campus Facebook à Menlo Park (Californie) ; le Grand Avenue Project à Los Angeles (Californie) ; le nouveau centre pour le Youth Orchestra Los Angeles (YOLA) à Inglewood (Californie) ; le mémorial Dwight D. Eisenhower à Washington (États-Unis) ; enfin le projet d’aménagement de la centrale électrique de Battersea à Londres.

Lire plus

Dans le même accrochage