Informations

Suite aux directives gouvernementales, la Fondation est temporairement fermée. Nous avons hâte de vous retrouver avec l'exposition La Collection Morozov. Icônes de l'art moderne.

It's cool man

  • 1998
  • Michel Majerus
  • Laque et sérigraphie sur aluminium
  • 300 x 548 x 22 cm
Composée de trois panneaux d’aluminium recouverts de laque et de sérigraphie, placés les uns derrière les autres, cette œuvre se projette dans l’espace. De l’avant à l’arrière, se superposent un shaped canvas en forme de fleur stylisée, une peinture évoquant l’Expressionnisme abstrait et un monochrome minimaliste. Michel Majerus ouvre la peinture à l’hétérogénéité d’influences multiples.

© Michel Majerus Estate, 1998. Photo © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Accrochages

Michel Majerus

Aussi brève qu’elle fut prolixe, la carrière de Michel Majerus participe de l’effervescence de la scène artistique allemande après la chute du Mur de Berlin en 1989.

Elle fut brutalement interrompue par son décès lors d’un accident d’avion en 2002. Se référant à des artistes comme de Kooning, Warhol et Stella, sa pratique profondément Pop renvoie au graffiti, à la publicité, à la bande dessinée comme aux jeux vidéo. Souvent fluorescents et de grand format, ses tableaux relèvent de l’esthétique de l’assemblage. Le critique John Kelsey évoque l’artiste en ces termes : « Ironiquement, son destin fut de sampler et de s’approprier toute l’histoire de l’art […] avant de devenir lui-même une référence historique légitime. Mais, vivant, il était sans doute plus un Super Mario parcourant l’histoire comme les niveaux d’un jeu vidéo, aplatissant des contenus sur l’écran de son œuvre, « collaborant » même avec des artistes décédés ».

Lire plus

Dans le même accrochage