Informations

Suite aux directives gouvernementales, la Fondation est temporairement fermée. Nous avons hâte de vous retrouver avec l'exposition La Collection Morozov. Icônes de l'art moderne.

Rejuvenator of The Astral Balance

  • 2000
  • Marina Abramovic
  • Transats et métronomes
  • Dimensions variables
Composée de métronomes et de chaises longues, l’installation Rejuvenator of the astral balance (2000) affirme la présence physique du son et l’intérêt de l’artiste pour les postures élémentaires du corps humain – ici, s’asseoir. Invité à prendre place sur un transat, le visiteur fait face à l’un des métronomes, dans un temps long – 45 minutes, selon le désir de l’artiste –, les yeux fermés, entrant dans une méditation destinée à renouveler son contact avec les énergies cosmiques, loin des turbulences du quotidien.

© Adagp, Paris, 2015. Photo © Louis Vuitton / Tommaso Sartori

Accrochages

Marina Abramovic

Pionnière de l’art corporel, Marina Abramović s’est fait connaître dans les années 1970 par des actions radicales explorant et repoussant les limites physiques et mentales du corps humain.

Dès 1973, date des premières expérimentations sur son propre corps souvent mis à nu, elle pousse aux extrêmes la relation qu’elle élabore avec le public, parfois invité à intervenir à son encontre. En 1975, elle engage une collaboration fusionnelle avec l’artiste néerlandais Ulay. Leurs actions interrogent la question du double et de l’altérité entre féminin et masculin. À partir des années 1990, Marina Abramović mène seule ses performances. Adoptant une forme plus théâtralisée, celles-ci mêlent son héritage familial à l’histoire contemporaine et au folklore de la Serbie. Les données fondamentales de la condition humaine – le temps, la présence, le face-à-face des êtres – sont aujourd’hui les thèmes de performances impliquant le public dans des actes ritualisés.

Lire plus

Dans le même accrochage