Study for Joan Portrait, 2016

par

Bunny Rogers

Bunny Rogers

Study for Joan Portrait, 2016

Tirages gélatino argentique

70 x 58 cm (x5)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Bunny Rogers © Uli Holz

Dans ces photographies réalisées numériquement, l’artiste et poète Bunny Rogers se représente sous les traits de la Jeanne d’Arc de Clone High, dessin animé américain qui met en scène des clones de personnages historiques réincarnés en adolescents.

Contrairement à l’ensemble photographique intitulé « Autoportraits en clone de Jeanne d’Arc » (2014) qu’elles viennent prolonger, ces deux galeries de portraits en buste valent par leur dépouillement ; seuls quelques artifices subsistent, un voile et des fleurs ou un papillon, identique à celui de l’affiche du film Le Silence des agneaux. Ces figures modélisées sont réduites à l’extrême, leurs torses sont creusés et leurs visages sans expression. Condamnés au silence, ces personnages stylisés, anonymes et asexués, imposent leur étrangeté et semblent habiter par une certaine angoisse existentielle.

Partager cette œuvre

Bunny Rogers

Née en 1990, aux États-Unis
Vit et travaille à New York (États-Unis)

Le jeu de rôle et le storytelling sont au centre de la démarche de Bunny Rogers, artiste et poète new-yorkaise. On peut considérer ses œuvres comme les “collages” de ses différents “moi” filtrés par une imagination débordante informée par les réseaux et Internet.
Dans le même accrochage

The Octopus Eats Its Own leg ,2017

The Flavor Genome, 2016