Anthropométrie sans titre (ANT 104), 1960

par

Yves Klein

Yves Klein. ANT 104, Anthropométrie sans titre. 1960

Pigment pur et résine synthétique sur papier marouflé sur toile. 278 x 410 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2018

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Kiki Smith. Annunciation (2010)

Yves Klein, Anthropométrie sans titre (ANT 104), (1960)

Œuvres d'Alberto Giacometti : [Buste d'homme (Lotar II)] (Vers 1964-1965), [Buste d'Homme assis (Lotar III)] (vers 1965), Grande Femme II (1960), Homme qui chavire (1950), Tête sur tige (1947), [Homme qui pointe] (1951), Trois hommes qui marchent I /Trois hommes

qui marchent [grand plateau]  (1948), Femme de Venise III (DATE)

© Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2018. © Kiki Smith. © Succession Alberto Giacometti (Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris + Adagp, Paris, 2018) © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Kiki Smith. Annunciation (2010)

Yves Klein, Anthropométrie sans titre (ANT 104), (1960)

Œuvres d'Alberto Giacometti : [Buste d'homme (Lotar II)] (Vers 1964-1965), [Buste d'Homme assis (Lotar III)] (vers 1965), Grande Femme II (1960), Homme qui chavire (1950), Tête sur tige (1947), [Homme qui pointe] (1951), Trois hommes qui marchent I /Trois hommes

qui marchent [grand plateau]  (1948), Femme de Venise III (DATE)

Shimabuku, The Snow Monkeys of Texas: Do snow monkeys remember snow mountains?, 2016

© Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2018. © Kiki Smith. © Succession Alberto Giacometti (Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris + Adagp, Paris, 2018) © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Le 5 juin 1958, Klein expérimente pour la première fois devant un public restreint la réalisation d’une œuvre à l’aide d’un « pinceau vivant », un corps féminin enduit de peinture bleue.

Alors que des musiciens interprètent la Symphonie monoton-silence composée par l’artiste, des modèles nus se couvrent du bleu emblématique d’Yves Klein (IKB) puis sont dirigées par l’artiste vers une surface qu’elles imprègnent de couleur avec leur corps, réalisant des « Anthropométries ». Le terme Anthropométrie sera employé par le critique d’art Pierre Restany à partir de 1960. Klein considère ces peintures comme une collaboration active entre lui et les modèles. Il utilise la nudité pour « stabiliser la matière picturale ». Il observe un cérémonial précis, dirigeant les modèles vêtu d’un smoking et portant des gants blancs, pour signifier qu’il ne les touche pas. Dans ANT 104, les empreintes se recouvrent les unes les autres, empêchant de distinguer les corps. Ces peintures sont à la fois des performances et un écho à l’abstraction gestuelle, jouant sur le rapport entre la peinture et le corps, l’espace et la couleur.

Partager cette œuvre

Yves Klein

Né en 1928 à Nice (France), décédé en 1962 à Paris (France)

Porté par une quête de l’immatériel, Yves Klein a profondément bouleversé le rapport entre la peinture et le corps, l’espace et la couleur, faisant d’un bleu outremer particulièrement intense qu’il nomme IKB (International Klein Blue) l’une des caractéristiques de son œuvre.
Dans le même accrochage

Nu bleu aux bas verts ,1952

"And Then, When That's Done...I change.What I Was Yesterday Is Cast Aside, Like An Insect Shedding Its Skin", 2009