Felix the Cat, 2013

par

Mark Leckey

Mark Leckey, Felix the Cat (2013)

Vue d'intallation dans l'œuvre d'Olafur Eliasson : Inside the horizon (2013)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Mark Leckey © Olafur Eliasson © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Mark Leckey, Felix the Cat (2013)

Vue d'intallation dans l'œuvre d'Olafur Eliasson : Inside the horizon (2013)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Mark Leckey © Olafur Eliasson © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

La passion de l'artiste pour Felix The Cat date du milieu des années 2000.

Lors d'une dérive sur Google, Leckey trouve l'image d'une figurine du chat entourée d'appareils étranges : personnage de dessin animé inventé en 1919, le chat est le premier sujet à être télédiffusé lors d'une expérience menée par la NBC en 1928. À l'occasion d'une conférence donnée sous la forme d'une performance en 2008, il revient sur cet épisode : le chat est d'abord un animal sauvage. Divinité pour les égyptiens, il est domestiqué par l'homme et « électrisé » au début du XXe siècle sous la forme d'un cartoon. Redevenu idole, il est, en 1928, transformé en signal électronique immatériel, « une image éternelle et universelle ». Ce Felix the Cat gonflable, notamment utilisé lors des Macy's Parade d'Halloween à New York, est la célébration d'un félin pionnier de l'ère numérique.

Partager cette œuvre

Mark Leckey

Né en 1964, à Birkenhead (Royaume-Uni)
Vit et travaille à Londres (Royaume-Uni)

« Je suis un fétichiste et je fétichise des choses, je suis attiré par ces choses et j’en suis obsédé, je dois en quelque sorte les posséder, car je sens qu’elles me possèdent. Je veux une forme de réciprocité.  »
Dans le même accrochage

727 : Noah's Ark (Background in collaboration with Madsaki) ,2016