The Octopus Eats Its Own leg, 2017

par

Takashi Murakami

Œuvres de Takashi Murakami :

The Octopus Eats Its Own leg (2017)

Chakras open and I Drown Under the Waterfall of Life  (2017)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Ltd - All rights reserved

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Œuvres de Takashi Murakami :

The Octopus Eats Its Own leg (2017)

Chakras open and I Drown Under the Waterfall of Life  (2017)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Ltd - All rights reserved

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Dans la continuité du cycle dédié aux 500 Arhats (terme sanskrit qui désigne celui qui est parvenu au dernier échelon de la sagesse dans le bouddhisme), imaginé à la suite du tragique tsunami de 2011, Murakami continue de s’approprier et de réinventer les mythes fondateurs avec The Octopus Eats its Own Leg.

Longue de 35 mètres, cette fresque met en scène des personnages illustres de la mythologie traditionnelle chinoise, entourés d’une faune et d’une flore merveilleuses. Conformément à la quête taoïste, courant fondateur de la philosophie chinoise, cet échantillon de huit citoyens (un mendiant, un sorcier, un militaire, une femme, un vieillard…), aurait percé les secrets de la nature pour atteindre la vie éternelle. S’inspirant de peintures japonaises du XVIIIe siècle, l’artiste réinterprète l’iconographie traditionnelle de ce thème ancestral et en propose une version picturale contemporaine, monumentale et immersive, composée de formes organiques et de couleurs multiples.

Partager cette œuvre

Takashi Murakami

Né en 1962, Tokyo (Japon)
Vit et travaille à Tokyo (Japon)

Figure incontournable de la scène artistique japonaise, Takashi Murakami s’est imposé sur la scène internationale à travers une œuvre unique et inclassable. Il a inventé un langage inédit, caractérisé depuis plus de trois décennies par un audacieux mélange des genres, des influences, des époques et des supports.
Dans le même accrochage

Nachtkappe I ,1986

Study for Joan Portrait, 2016