Informations

Suite aux directives gouvernementales, la Fondation est temporairement fermée. Nous avons hâte de vous retrouver avec l'exposition La Collection Morozov. Icônes de l'art moderne.

Untitled

  • 1992
  • Albert Oehlen
  • Acrylique et huile sur toile
  • 250.0 x 210.0 x 0.0 cm

S’inspirant de ces traits mécaniques, caractéristiques de l’esthétique des premiers ordinateurs, il exécute, entre 1992 et 2007, un ensemble de peintures réunies sous le nom de « Computer Paintings » (peintures à l’ordinateur) parmi lesquelles Sans titre figure. Qualifiées de « bioniques » par l’artiste, ces abstractions, généralement de grands formats, en noir et blanc ou en couleurs, se composent de formes géométriques et de motifs pixélisés (cannage, flèches, tracés linéaires). En transposant l’écran sur la toile, l’artiste conserve l’aspect digital du tracé qu’il exécute désormais manuellement dans un saisissant court-circuit visuel. À l’ère où les ressources numériques ouvrent de nouvelles voies pour repenser la peinture, Albert Oehlen marque alors un retour en arrière, substituant au clic de la souris d’ordinateur, le geste expressif du pinceau.

© Adagp, Paris, 2019 © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Accrochages

Albert Oehlen

Diplômé de l’académie de Hambourg où il fut l’élève de Sigmar Polke, Albert Oehlen explore le médium pictural selon un processus artistique dont il ne cesse de réinventer les règles à chaque nouvelle série. 

De la figuration à l’abstraction, il explore le médium au moyen d’outils variés et de techniques novatrices pour en renouveler les formes et en repousser les limites, chaque toile étant composée comme un univers unique.

Lire plus

Dans le même accrochage