James Lee Byars

Is. 1989

Marbre doré. 60 x 60 x 60 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© The estate of James Lee Byars © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

James Lee Byars, Is (1989)

Matthew Barney, Water Cast 6 (2015)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Matthew Barney © The estate of James Lee Byars

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

James Lee Byars produit et met en scène des formes simples et les matériaux nobles, qui représentent pour lui la perfection et l’éternité.

The Halo est un anneau rayonnant de reflets d’or ; Is une sphère parfaite en marbre qu’il a déclinée en plusieurs versions – acier, bois, laiton doré. La quête d’absolu, et notamment la recherche de la perfection plastique, sont au cœur d’une œuvre à la croisée de préoccupations poétiques et mystiques, conjuguant influences orientales (notamment le shintoïsme japonais) et art minimal.

Share this work

James Lee Byars

Né en 1932 à Détroit (États-Unis), décédé au Caire en 1997 (Egypte)

Influencé par Marcel Duchamp, l’art minimal et Fluxus mais aussi par la culture orientale, le travail de Byars fait appel à l’écriture, la performance, le film, la sculpture, le dessin dans des formes hybrides visant à créer un effet de sidération, entre dérision et solennité.