Informations

La Fondation sera exceptionnellement fermée les 22, 25 et 26 juillet, et ouverte aux dates suivantes :

  • Mardi 23 juillet : de 11h à 20h
  • Mercredi 24 juillet : de 11h à 20h
  • Samedi 27 juillet : de 10h à 18h
  • Dimanche 28 juillet : de 10h à 20h

Untitled

  • 2014
  • Christopher Wool
  • Encre sérigraphique sur toile
  • 320.0 x 243.8 x 0.0 cm

Popularisée dans les années 1960 par Andy Warhol dans le monde de l’art, cette méthode de reproduction semi-industrielle entraîne, par ses imperfections et sa rugosité, des qualités picturales. Par une mise en abîme qui le voit composer à partir de reproductions sérigraphiées de ses propres abstractions, Christopher Wool pousse ce paradoxe à son intensité maximale.

© 2019 Christopher Wool © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Accrochages

Christopher Wool

Simultanément réflexive et subjective, la peinture de Christopher Wool émerge au milieu des années 1980, dans une période où ce médium, déclaré obsolète, est fortement chahuté. 

L’oeuvre de Wool est indissociable, à ses débuts, du contexte urbain new-yorkais dont elle capte la vitalité sombre et underground. Elle noue l’expressivité de l’abstraction américaine, la rigueur du minimalisme et l’efficacité du pop art. Si, dans ses premiers travaux, le peintre copie manuellement des éléments « donnés » (phrases écrites dans une typographie stencil, motifs répétitifs et décoratifs), il livrera ensuite de grandes compositions abstraites. Posés sur des couches et repentirs complexes, des aplats et des traits les animent dans des dimensions monumentales, toujours dans une gamme chromatique restreinte, majoritairement noir, blanc et gris, acceptant quelques rehauts.

Lire plus

Dans le même accrochage