Flow (933-6), 2013 et Flow (933-4), 2013

par

Gerhard Richter

Gerhard Richter

À gauche : Flow (933-6), 2013

À droite : Flow (933-4), 2013

Laque à l'arrière d'une vitre montée sur Alu-Dibond

105 x 210 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Gerhard Richter © Fondation Louis Vuitton

Gerhard Richter

Flow (933-6), 2013

Laque à l'arrière d'une vitre montée sur Alu-Dibond. 105 x 210 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Gerhard Richter © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Gerhard Richter

Flow (933-4), 2013

Laque à l'arrière d'une vitre montée sur Alu-Dibond. 105 x 210 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Gerhard Richter © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

La série « Flow » (2013) confronte la peinture au miroir et au verre.

Le titre évoque les flux de la peinture, répandus par les gestes de l’artiste et fixés par l’action mécanique de la pose d’une plaque de verre sur les couleurs. Le processus ne permet aucune retouche et fige la matière dans un mouvement arrêté. Les œuvres abstraites de la série « Flow » intègrent, par leur effet miroir le spectateur et l’environnement à l’œuvre.

Partager cette œuvre

Gerhard Richter

Né en 1932, à Dresde (Allemagne)
Vit et travaille à Cologne (Allemagne)

D'abord héritier de la tradition académique enseignée aux Beaux-Arts de Dresde (alors en Allemagne de l’Est), Gerhard Richter s’est emparé de la photographie dès le début des années 1960 pour construire, dans la lignée du « réalisme capitaliste » de ses premières expositions, une réflexion sur la peinture et la finalité de l’art. 
Dans le même accrochage

Untitled (Human Mask) ,2014

Spermini, 1997